10 Novembre 2011 > 11 Novembre 2011
Colloque

L’enseignement artistique supérieur – qui est souvent le fait d’artistes, et devient parfois leur occupation centrale – est à un tournant.

Les mutations qu’a entraînées le processus de Bologne, la tendance au regroupement au sein de « pôles » éducatifs, le développement de formations post-master, sur des modes qui contrastent avec l’enseignement au sens classique, la crise économique générale et la croissance inverse du marché de l’art, l’inter- et la transdisciplinarité de plus en plus frappantes des pratiques artistiques, posent question à la manière dont les arts sont enseignés et transmis, et singulièrement aux modèles des écoles d’art telles qu’elles se sont développées au vingtième siècle.

Un peu partout en Europe, de nouvelles stratégies tentent de répondre à ces nouveaux défis, de manières très différentes. Ce colloque souhaite croiser expériences et points de vue locaux et internationaux afin de nourrir la pratique des enseignants, futurs enseignants ou membres d’équipes pédagogiques, et d’imaginer l’évolution future de la formation artistique supérieure.

Programme

 

Jeudi 10 novembre

 

13:00-18:00 : Séance plénière 

 

Expériences européennes

Modération par Hervé Roelants (FR).

Communications de Jean-Pierre Greff (CH), Catherine Hasler (FR), Caroline Mierop (BE),  Deborah Richardson-Webb (UK), Benoit Vreux (BE), Georg Weinand (NL)

 

Vendredi 11 novembre

 

10h>13h : Workshops (en parallèle)

 

Workshop I : École bocal, école plateforme : entre enseignement et profession

Modération : Olivier Hespel (BE), Scènes

L’école doit-elle être un moment protégé, ou au contraire doit-elle favoriser l’accès à la profession ?

 

Workshop II : Spécialistes et dilettantes, « sections fortes » et  transdisciplinarité

Modération : Tiago Bartolomeu Costa (PT), Obscena

A l’heure de la transdisciplinarité triomphante, la spécialisation des artistes a-t-elle encore un sens ?

 

Workshop III : Faut-il former les formateurs ?

Modération : Katja Praznik (SI), Maska

Pour enseigner, faut-il être artiste ? Quelle est la viabilité du modèle de l’école d’art du XXe siècle, aujourd’hui ?

 

14h>18h: Conclusions

 

Rapport des workshops

Par Olivier Hespel, Tiago Bartolomeu Costa et Katja Praznik.

 

Table ronde 

Quelles stratégies communes développer en Europe ?

 

Conclusions 

Par Jean-Marc Adolphe (FR), Mouvement

En partenariat avec TEAM-Network (Transdisciplinary European Art Magazines)

Intervenants

Hervé Roelants est artiste, théoricien, traducteur et enseignant. Membre fondateur du collectif Rhinocéros, il est l'un des coordinateurs de la revue Livraison. En 2010, il a rédigé le projet pédagogique de l'École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, réadapté au processus de Bologne.

 

Jean-Pierre Greff dirige la HEAD - Haute école d’art et de design de Genève, un lieu singulier d’enseignement supérieur et un espace de production et de diffusion de l’art et de la culture contemporains.

 

Catherine Hasler est la directrice pédagogique du Master ex.e.r.ce du CCN de Montpellier, dirigé par Mathilde Monnier.

 

Professeur et chercheuse, Caroline Mierop dirige L’école Nationale Supérieure des Arts Visuels (ENSAV) de La Cambre.

 

Deborah Richardson-Webb est responsable de la pédagogie des arts de la scène pour le Royal Conservatoire of Scotland. Elle a aussi créé la section « performance » au sein de cette institution.

 

Benoit Vreux est le directeur du Centre des Arts Scéniques. Il co-dirige également le Cifas avec Antoine Pickels, avec qui ils ont imaginé de nouvelles perspectives d’apprentissage et de transmission pour les artistes de la scène professionnels.

 

Georg Weinand est dramaturge et responsable des politiques artistiques de DasArts, le Master de théâtre laboratoire de la Theaterschool d’Amsterdam.

Illustration

Cifas (suite...) fait appel à des dessinateurs contemporains pour illustrer sa communication. Eric Croes a illustré le colloque "Nouvelles stratégies pour l'enseignement supérieur".

Né en 1978 à La Louvière, éric Croes est diplômé de l’atelier de sculpture de l’ENSAV La Cambre à Bruxelles, depuis 2003. Artiste multiple, il est autant sculpteur que peintre, star de cinéma expérimental, vidéo jockey, concepteur de papier peint, chanteur, terroriste…

 

L' illustration est librement inspirée de la citation de Leibniz: "L' éducation peut tout: elle fait danser les ours"

 

www.ericcroes.be

15 € (comprend les pauses café et le repas de midi du vendredi).
Français, Anglais (traductions simultanées disponibles)
La Bellone
46 rue de Flandre
Bruxelles 1000
Jeudi 10 et vendredi 11 novembre 2011

Subscriptions

Inscriptions
 
CV obligatoire pour l'inscription au workshop mené par L'Amicale de Production. Vous ne devez pas envoyer votre CV pour l'inscription à SIGNAL.
Lettre de motivation obligatoire pour l'inscription au workshop mené par L'Amicale de Production. Vous ne devez pas envoyer votre lettre de motivation pour l'inscription à SIGNAL.

Les champs précédés d'une astérisque * sont obligatoires

(In case an organisation funds totally or partially your coming/stay in Brussels, On the Move and CIFAS can add their logo to the list of supporters.)

Si vous ne recevez pas l'email confirmant la bonne réception de votre candidature, veuillez vous adresser au Cifas: