Le texte Récit Périphérie est la trace de l'intervention de Chloé Deligne pendant Feral 2022.

Chloé Deligne propose un voyage dans le temps et dans l’espace " bruxellois " à la recherche des entrelacements entre " la ville " et " les campagnes " depuis la fin du Moyen Âge. Ce voyage imaginaire, réalisé à travers des cartes et des images du passé (ou du présent), et peut-être l’un ou l’autre texte, nous pousse à revisiter la binarité entre rural et urbain et à interroger les raisons de leur point de rencontre ou d’achoppement à différents moments de l’histoire.

Chloé Deligne est historienne, écologue et géographe. Elle est chercheuse au FNRS et enseignante à l’ULB, à Bruxelles. Ses travaux s’inscrivent généralement dans la longue durée et explorent deux thèmes majeurs, qui souvent s’entrelacent : l’histoire urbaine et l’histoire environnementale. Au départ du prisme bruxellois, elle explore les transformations des relations entre villes et eaux, entre villes et pollutions, et plus récemment entre villes et production alimentaire. Ce qui caractérise sa recherche est la diachronie et l’interdisciplinarité et, par ailleurs, le désir de construire des savoirs et des actions avec des publics variés en cherchant à donner de l’épaisseur historique aux questions d’écologie politique. Elle a publié plusieurs ouvrages consacrés aux ressorts et enjeux de grandes transformations de Bruxelles (Bruxelles et sa rivière, 2003, L'expo 58, un tournant dans l'histoire de Bruxelles, 2009) ou les dimensions écologiques de son histoire, notamment à travers la publication du livre Terres des villes, Enquêtes potagères de Bruxelles aux premières saisons du 21ème siècle. Pour en savoir plus → innoviris.brussels/fr/stories/chloe-deligne